Solutions-Concept Sàrl

La théorie du trio gagnant ?
Solutions Concept - Concept
Mardi, 11 Avril 2006 00:00
À l’heure actuel nous connaissons trois systèmes d’exploitation (« OS ») grand public : Microsoft avec Windows, Apple avec MacOS X et Linux. Mais il en existe d’autres, que l’on a tendance à oublier un peu vite.
Une grande entreprise, très connue dans le monde professionnel, a oublié d’évoluer dans le domaine du grand public : il s’agit de Sun Microsystems. Cette entreprise représentait dans le passé plus de 80% des serveurs professionnels dans le monde avec son produit Solaris sur UNIX Free BSD, qui fonctionne sur les processeurs Spark et x86.
Malheureusement, l’environnement de Solaris pour un utilisateur grand public s’avère spartiate. Sun na jamais fait d’efforts comme Apple pour rendre l’environnement convivial (‘User friendly’). C’est sûrement pour cette raison que cet OS est resté dans les entreprises et n’a jamais pénétré dans le domaine du grand public. Il faut aussi savoir que Sun privilégie ses ordinateurs basés sur processeur Spark. Lorsque vous avez la chance d’en acheter un, il vous faudra presque obligatoirement conclure un contrat de maintenance, dont le coût annuel est exorbitant pour un privé qui n’est pas millionnaire.
D’autres, dont les applications non professionnelles se font rares, et c’est pour cette raison qu’il y a un émulateur Mac et PC disponible et même la possibilité de mettre une carte PC avec processeur Intel, cela évidemment à un prix inabordable.
Étrangement, chez Sun plus de 34% des employés disent ne pas être sur Solaris chez eux… mais sur OS X.
Mais il semble que cette tendance va changer chez Sun, car cette entreprise voit son parc informatique diminuer à grande vitesse, les entreprises préféraient acheter du Windows, qui est bien moins coûteux a court terme. Sauf que depuis peu, ces mêmes entreprises se rendent compte que Windows n’est pas aussi fiable que prévu, ni même avantageux en termes de coûts. En conséquence, elles commencent à se tourner vers Linux, qui est une solution gratuite. Mais là encore tout n’est pas parfait, car Linux n’est pas plus sécurisé que Windows, tout en étant plus fiable pendant le fonctionnement. À l’inverse de Windows, Linux n’est pas fabriqué par une équipe unique mais par des petits groupes de personnes dans le monde entier, qui ajoutent chacune ses fonctions gratuitement, sans oublier que sur Linux il n’y a pas de support technique. Ce qui n’est pas le cas de Windows, OS X, Solaris, IRIX. Donc en cas de problème, il faudra le résoudre seul ou passer des heures sur des forums de discussions adaptés. Pour rendre Linux sécurisé, vous devrez vous adresser à un vrai spécialiste.
C’est là qu’une petite entreprise d’environ 200'000 employés vient mettre sont grain de sel : Apple, avec MacOS X fonctionnant sur UNIX Free BSD.
Car l’OS d’Apple est fiable et sécurisé et Apple met un point d’honneur en matière de sécurité à voir les nombreuses mises à jours depuis sa sortie. Si vous avez la chance de trouver une erreur, envoyez la à Apple : ils la corrigeront, ce qui n’est pas toujours le cas de Windows. Et encore moins chez Linux.
C’est là que Sun se retrouve presque seul car il ne propose pas d’OS dit « grand public ». Une rumeur dit que Sun voudrait changer cette tendance. Mais les compétences de cette entreprise sont presque nulles en matière d’interface utilisateur, ce qui est simple à comprendre par tous. En général si vous n’êtes pas prédisposé à utiliser leur environnement, vous laisserez tomber rapidement car les installeurs tels que vous les connaissez sur Windows ou OS X n’existent actuellement pas sur Solaris : il faut passer par les lignes de commande pour une grande partie des produits installés, et ce n’est pas forcément simple. En revanche dans les serveurs Sun est très performant. La preuve : Windows NT 4 est de leur fabrication, « made by Sun Microsystems ».
Mais voici une idée un peu étrange : on remarque que MacOS X est sur Free BSD et Solaris aussi. Apple en matière de serveur, c’est encore loin d’être le nirvana.
On pourrait imaginer une Alliance entre Apple et Sun Microsystems, ce qui fut déjà le cas dans un passé très lointain (le firmware a été développé par Sun et est présent dans tous les Macs). Apple crée une version de MacOS X fonctionnant sur processeur Spark, ce qui ne devrait pas être très complexe, si l’on tient compte qu’ils ont réussi à rendre compatible les processeurs d’IBM. Pour la partie Altivec, ils pourraient l’émuler…
En contrepartie, Sun Microsystems apprend à Apple son savoir-faire en matière de serveur.
Autre point sur Solaris : il y a un grand nombre d’applications professionnelles qui n’existent actuellement pas sur MacOS X : dans ce domaine, Apple pourrait faire un grand bond en avant, de même que Sun car le grand nombre d’applications grand public et semi professionnelles qui existent chez Apple seraient disponibles dans les 2 mondes.
Les ordinateurs Sun sont d’une grande qualité dans la fabrication et cela ne nuira pas à la réputation d’Apple.
Sun le prouve car le nouveau SAV d’Apple est une filiale de Sun.

Mais IBM pourrait aussi demander qu’un OS soit créé pour eux. Mais là, c’est une autre histoire…

Et pourquoi ne pas proposer a SGI une telle alliance. Et Apple aurait de quoi convaincre.
Car l’OS de SGI, IRIX qui est déjà 64bits va dans la même direction que Solaris : à sa perte, s’il n’évolue pas dans le monde du grand public.

Un OS X pour Processeurs Spark, IBM, MIPS®. Pour les professionnels ce serait le succès assuré. (Bien sûr il faudra recompiler les applications pour chaque processeur, mais ce n’est pas forcément un mal.)
Sun et Silicon Graphics® (SGI) ne sont actuellement pas des concurrents directs pour Apple, puisque ces deux entreprises s’adressent quasi exclusivement aux professionnels (vu le prix des configurations).
Apple utilise déjà quelques technologies de SGI telles que OpenGL et les bus PCI-X

Si cette alliance s’effectue, le grand perdant sera Microsoft.
Car nous savons tous que l’avenir des systèmes d’exploitation passe par UNIX

PS : Les acheteurs auraient un choix important dans les configurations

SGI hors prix
Sun abordable
Apple bon marché

Apple ne voulait pas de clone Mac car les clones ne respectaient pas la qualité dans la fabrication ni même les normes. Alors que SGI et Sun sont comme Apple : la qualité d’abord et le prix ensuite. Et tous les trois ont des normes bien définies depuis des années, des normes de fabrication de haut niveau.

Que dire de plus ? Welcome OS X, exit Windows.
 
Copyright © 2017 Solutions-Concept Sàrl. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.